Forum du Peuple souverainiste français

Pour un grand rassemblement des patriotes français
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ségolène au FN !

Aller en bas 
AuteurMessage
Mousquetaire
Amiral
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 67
Votre localisation : Délocalisation obligatoire : Fürstentum Liechtenstein
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Ségolène au FN !   Jeu 1 Juin 2006 - 19:26

Une création de : http://herbedeprovence.over-blog.com/


_________________
Serviteur de cordialité dans la fermeté.


Dernière édition par le Mer 6 Sep 2006 - 14:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liechtenstein.li/
Mousquetaire
Amiral
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 67
Votre localisation : Délocalisation obligatoire : Fürstentum Liechtenstein
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Ségolène au FN !   Jeu 1 Juin 2006 - 21:56

http://fr.news.yahoo.com/01062006/290/les-remedes-de-segolene-royal-pour-les-banlieues-derangent-au.html

jeudi 1 juin 2006, 21h15
Les remèdes de Ségolène Royal pour les banlieues dérangent au PS



PARIS (Reuters) - Les remèdes musclés préconisés par Ségolène Royal pour les banlieues ont provoqué jeudi des remous dans les rangs du Parti socialiste, renvoyé à ses propres difficultés à définir sa ligne contre l'insécurité.

Alors qu'ils tentaient de consacrer "exclusivement" leur conférence de presse matinale aux nouveaux adhérents du PS, François Hollande et Jack Lang ont eu du mal à cacher leur embarras.

Si pour l'heure "toutes les contributions sont les bienvenues", il n'y aura "qu'un seul projet socialiste" qui "liera le ou la candidate choisi par les militants", a assuré le premier secrétaire du PS.

Jack Lang, ancien ministre de l'Education, a fait mine de ne pas comprendre la "tempête" soulevée par les propos de sa concurrente à l'investiture présidentielle, minimisant les propositions de Ségolène Royal.

"Je n'ai aucun désaccord parce que ce qu'elle a dit reprend des idées que nous avons ensemble réalisées au gouvernement, elle-même ou moi-même", a-t-il expliqué.

Devant un demi-millier d'habitants de Bondy, en Seine-Saint-Denis, Ségolène Royal a prôné mercredi soir une "politique beaucoup plus ferme", une "reprise en mains lourde" des familles et de l'école afin de "tarir la source de la délinquance".

Elle propose notamment de placer d'office sous "encadrement militaire" les jeunes de plus de 16 ans "dès le premier acte de délinquance" et de mettre sous tutelle les allocations familiales "dès la première incivilité" des élèves.

Jean-Christophe Cambadélis, bras droit de Dominique Strauss-Kahn, voit néanmoins dans ces propos un "dérapage".

"La militarisation de la sécurité, ce n'est plus l'ordre juste mais juste l'ordre", estime le député de Paris. Mi-mai, Dominique Strauss-Kahn s'était présenté comme le meilleur candidat "anti-Sarko".

MAUVAIS SOUVENIRS

Après une journée de remous, Laurent Fabius a joué sur du velours en se positionnant à la fois contre "le laxisme un peu naïf" et la "surenchère".

"Sur le terrain, ce que je vois, c'est que la délinquance non seulement n'a pas diminué mais a augmenté. Donc, si on prend les mêmes recettes que M. Sarkozy, on ne va pas arriver à de meilleurs résultats", a estimé l'ancien Premier ministre.

En s'éloignant du discours traditionnel du PS - basé sur le tryptique "éducation-prévention-répression", avec une nette préférence pour les deux premiers piliers - la député des Deux-Sèvres rappelle de mauvais souvenirs au PS, qui estime avoir en partie perdu la présidentielle de 2002 sur les questions de sécurité.

Pendant la campagne, Lionel Jospin avait avoué sa "naïveté" en matière de lutte contre la délinquance. Cinq ans plus tôt, le colloque de Villepinte avait pourtant marqué la fin officielle de l'"angélisme" du PS dans ce domaine.

"Courir derrière la droite, on a vu où ça nous menait", s'emporte Razzye Hammadi, président du Mouvement des jeunes socialistes, "la course à l'échalote avec Nicolas Sarkozy nous perdra".

"Très fâchée", l'organisation de jeunesse du PS milite désormais pour la "mise sous tutelle des idées démagogiques", un communiqué qui n'a pas eu l'heur de plaire à Julien Dray, porte-parole du PS et partisan de Ségolène Royal.

"On ne court pas après Sarkozy parce que Nicolas Sarkozy, j'insiste, c'est l'échec. Jamais les chiffres n'ont été aussi graves. Jamais il y a eu autant de violence dans la société", a déclaré le député de l'Essonne sur BFM TV.

_________________
Serviteur de cordialité dans la fermeté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liechtenstein.li/
Mousquetaire
Amiral
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 67
Votre localisation : Délocalisation obligatoire : Fürstentum Liechtenstein
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Ségolène au FN !   Sam 3 Juin 2006 - 7:00

http://fr.news.yahoo.com/02062006/290/segolene-royal-se-place-du-cote-de-ceux-qui-souffrent.html

vendredi 2 juin 2006, 21h13
Ségolène Royal se place du côté de "ceux qui souffrent"



PARIS (Reuters) - Ségolène Royal, dont le plaidoyer sécuritaire jette le trouble au Parti socialiste et suscite l'ironie à droite, a nié emboîter le pas de Nicolas Sarkozy, se plaçant "sur le terrain, auprès des gens qui souffrent".

"On peut être ferme et juste (...) La mission des socialistes est de tirer les enfants vers le haut, sans les enfoncer", a déclaré la présidente de la région Poitou-Charentes après un bain de foule sur le marché d'Orchies, où elle a reçu de nombreux témoignages de soutien des habitants.

La "présidentiable" socialiste préférée des sondages a assuré que ses idées étaient "en phase" avec le projet du PS, que les militants doivent adopter fin juin.

"Ce projet (...) dit que les socialistes doivent réaliser l'égalité devant la sécurité, que les socialistes doivent lutter contre la précarité", a-t-elle fait valoir sur TF1.

Un diagnostic que dément Laurent Fabius, persuadé que les idées musclées de sa rivale à l'investiture présidentielle socialiste ne seront pas intégrées au projet.

Pour l'ancien Premier ministre, le discours de sa rivale mercredi soir à Bondy est également une erreur stratégique. "Ce n'est pas en se situant sur le terrain de M. Sarkozy, de M. Le Pen, qui sais-je encore (...) qu'on va obtenir des résultats", a-t-il déclaré sur i-Télé.

François Hollande, premier secrétaire du PS et compagnon de Ségolène Royal à la ville, a avoué ne pas partager "toutes ses propositions", notamment le placement sous encadrement militaire des jeunes délinquants.

Faire des propositions, "c'est, au moment du débat sur le projet, nécessaire", a-t-il estimé sur France 2. "Mais une fois qu'il y aura le projet adopté par tous les militants socialistes alors chacun devra accepter ce projet là".

Après ceux de Julien Dray et de Manuel Valls, Ségolène Royal a reçu vendredi le soutien du sénateur-maire socialiste de Mulhouse, Jean-Marie Bockel.

Dénonçant les "mauvais procès faits à Ségolène Royal", l'élu étiqueté "social-libéral" a salué des propositions "équilibrées et responsables, en prise sur les réalités, souhaitées par une grande majorité des Français, à commencer par les habitants des quartiers populaires".

"DÉMAGOGUES DE TOUS POILS"

A l'extrême droite, Carl Lang, vice-président du Front national, s'est félicité avec ironie des "remarquables dernières propositions de Ségolène Royal", soulignant que la "lepénisation des esprits dépasse toutes les espérances".

De son côté, le président du Mouvement pour la France (MPF), Philippe de Villiers, a suggéré à la dirigeante socialiste "d'adopter purement et simplement (son) projet".

A l'issue d'une réunion sur l'application de la loi sur l'égalité des chances, adoptée en réponse à la crise des banlieues de novembre dernier, le ministre délégué à la Sécurité Sociale, Philippe Bas, s'est félicité de voir Ségolène Royal prôner la mise sous tutelle des allocations familiales.

"Quand les incivilités se multiplient", c'est une bonne solution, "il n'y a pas que moi qui le dit. Les voix les plus écoutées de l'opposition le disent aussi aujourd'hui", a-t-il déclaré dans la cour de Matignon.

Dominique Voynet, ex-leader des Verts, a reproché à Ségolène Royal de "s'empresser à se positionner sur le terrain sur lequel cherche à l'attirer les démagogues de tous poils et les populistes de la droite" alors que la gauche sait qu'on l'attend "sur les questions sociales".

Le Mrap a fait part de sa "consternation".

"Nous avions l'habitude de voir Sarkozy chasser avec succès sur les terres de l'extrême droite et voilà que Mme Royal lui emboîte le pas? La concurrence dans le populisme le plus dangereux semble ne pas vouloir s'arrêter", déplore l'association dans un communiqué.

Six mois après la crise des banlieues, la situation dans les cités est "extrêmement tendue", s'est défendue Ségolène Royal, invitée vendredi matin de France 2.

"Où sont les deux principales souffrances aujourd'hui? C'est le chômage et la précarité et c'est la question de l'insécurité et de la violence. Et d'ailleurs souvent les deux sont liés", a-t-elle fait valoir, tout en reconnaissant que "le mot militaire (avait) pu surprendre".

_________________
Serviteur de cordialité dans la fermeté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liechtenstein.li/
Mousquetaire
Amiral
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 67
Votre localisation : Délocalisation obligatoire : Fürstentum Liechtenstein
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Ségolène au FN !   Sam 3 Juin 2006 - 7:22

Que Philippe de Villiers ou Nicolas Sarkozy tiennent un discours frontiste pour tenter de rendre efficace et plausible leur campagne électorale en donnant l'apparence d'être proche de la réalité quotidienne des Français, on le conçoit très bien. Cela se situe dans une logique électoraliste classique où la marge de manoeuvre hors Front national s'est amenuisée de manière brutale depuis les évènements de l'hiver dernier et ceux de ce printemps, qui laisse totalement en panne la classe politique qui est aux affaires. Toutefois, qui aurait prédit qu'un représentant du parti socialiste ferait de même ? Quel camouflet pour tous les démagogues qui ne cessent de tromper les Français en leur cachant à tout prix la vérité sur la situation réelle de la France et des Français.

Que tous ces professionnels de la politique soient conduit à dupliquer les analyses et les solutions préconisées par Jean-Marie Le Pen n'ont rien de surprenant pour un observateur politique et social attentif. En revanche, qu'ils le fassent avec autant de maladresses est proprement consternant.

Au-delà de toutes ces gesticulations politiciennes, ce qui importe c'est la position que vont adopter les électeurs. Vont-ils, une fois de plus, se laisser abuser par ces opportunistes et ces champions du marketing politique, ou vont-ils en tirer les conclusions qui s'imposent face au mensonge permanent qui empoisonne la vie politique depuis des décennies ? Vont-ils comprendre que la diabolisation du Front national n'était qu'une construction de façade, pour masquer l'impuissance politique des coquins qui ont fait de la France une république fromagère ? Vont-ils accepter de prendre conscience des dangers qui menacent notre nation et reconnaître en Jean-Marie Le Pen l'homme intègre qui n'a jamais cherché à tromper les Français sur la vraie nature des choses ? Les Français d'aujourd'hui sont-ils prêts à affronter toutes les misères qui pointent à l'horizon, venant s'additionner à toutes celles qui sont déjà notre quotidien (chômage, précarité, insécurité, analphabétisation, déculturation, abandon de souveraineté, etc.), et disposés à assumer leur responsabilité de citoyen en acceptant de changer radicalement nos structures gouvernementales devenues obsolètes et inefficaces ? Nos concitoyens sont-ils assez claivoyants pour se dire que le mensonge a assez duré et que la vérité que ne cesse de clamer Jean-Marie Le Pen, exige que nous nous mettions tous au travail, pour sauver notre patrie du déclin inéluctable où elle s'est engagée ? Toutes les questions essentielles sont là. La France sera-t-elle donc sauvée de ses démons par les Français courageux qui auront décidé de prendre leur destin à pleines mains en faisant fi des sirènes sempiternelles des menteurs et des profiteurs ?

_________________
Serviteur de cordialité dans la fermeté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liechtenstein.li/
Mousquetaire
Amiral
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 67
Votre localisation : Délocalisation obligatoire : Fürstentum Liechtenstein
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Ségolène au FN !   Lun 12 Juin 2006 - 17:33


http://www.agoravox.fr/

_________________
Serviteur de cordialité dans la fermeté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liechtenstein.li/
Mousquetaire
Amiral
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 67
Votre localisation : Délocalisation obligatoire : Fürstentum Liechtenstein
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Ségolène au FN !   Mar 13 Juin 2006 - 8:56


http://www.agoravox.fr/

_________________
Serviteur de cordialité dans la fermeté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liechtenstein.li/
Bitenbois
Mousse
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 13/12/2005

MessageSujet: Re: Ségolène au FN !   Mar 13 Juin 2006 - 15:31

Quoi ?
Ségolaide au FN ? affraid
Vous êtes sérieux ? geek

C'est une vraie girouette, en plus elle grince, écoutez bien lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://union-des-nationaux.bbfr.net/
Mousquetaire
Amiral
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 67
Votre localisation : Délocalisation obligatoire : Fürstentum Liechtenstein
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Ségolène au FN !   Mer 6 Sep 2006 - 14:16

Bitenbois a écrit:
Quoi ?
Ségolaide au FN ? affraid
Vous êtes sérieux ? geek
C'est une vraie girouette, en plus elle grince, écoutez bien lol!
Hélas, le maître fromager n'est toujours pas d'accord pour la laisser rejoindre sa famille naturelle.

Passera-t-elle du Gouddha Cakyadémuni au Roc fort (variété Menhir) ?
Vous le saurez dans un prochain épisode illustré par "Herbe de Provence".
http://herbedeprovence.over-blog.com/
Very Happy Laughing Wink

_________________
Serviteur de cordialité dans la fermeté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liechtenstein.li/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ségolène au FN !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ségolène au FN !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lettre d'ecf envoyée à Ségolène Royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Peuple souverainiste français :: Les non souverainistes :: Les gauches et assimilés-
Sauter vers: