Forum du Peuple souverainiste français

Pour un grand rassemblement des patriotes français
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les «souverainistes» de l'UMP de plus en plus mal à l'aise

Aller en bas 
AuteurMessage
Mousquetaire
Amiral
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 67
Votre localisation : Délocalisation obligatoire : Fürstentum Liechtenstein
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Les «souverainistes» de l'UMP de plus en plus mal à l'aise   Lun 13 Nov 2006 - 20:14

Les «souverainistes» de l'UMP de plus en plus mal à l'aise

Après avoir "cassé" le projet de constitution européenne, les "souverainistes" de l'UMP vont-ils casser l'UMP ?
Cet article mériterait d'être porté à la connaissance de l'Observatoire du National-Souverainisme français)
http://www.OBSENSF.sup.fr/
Claude Guillemain

=======

Les «souverainistes» de l'UMP de plus en plus mal à l'aise http://www.lefigaro.fr/france/20060419.FIG000000128_les_souverainistes_de_l_ump_de_plus_en_plus_mal_a_l_aise.html
19 avril 2006, (Rubrique France)

Les «souverainistes» de l'UMP réclament inlassablement que les dirigeants du parti majoritaire «tirent les leçons du référendum du 29 mai», qui a fait triompher le non au référendum. «Le Pen prend ses désirs pour des réalités, mais il est sûr que le gouvernement est en train de créer un vrai problème politique en menant une politique européenne de résignation», affirme Nicolas Dupont-Aignan. Le président de Debout la République ajoute que «les gaullistes, et tous ceux qui sont attachés à la souveraineté nationale se sentent de plus en plus mal à l'aise à l'UMP». «Bien sûr, ils n'iront pas vers Le Pen, mais ils aspirent à une recomposition politique.»

Jacques Myard, qui se définit comme «gaulliste» et «souverainiste», réclame depuis longtemps que l'UMP «élabore un programme national fort, conforme aux intérêts français». «L'UMP a glissé dans une dérive centriste qui est à l'antithèse du gaullisme, analyse le député des Yvelines. On l'a vu avec le traité constitutionnel européen, on le constate aussi avec cette conception trop naïve du libéralisme qui est portée par une partie de l'UMP, et avec l'absence de véritable politique industrielle.» Jacques Myard aussi aspire à «la création d'une grande droite nationale» qui sera possible, selon l'un de ses collègues UMP, «après le départ de Chirac et de Le Pen de la vie politique». Les élus souverainistes n'envisagent pas de quitter l'UMP, mais certains rêvent à mots couverts de créer leur propre groupe parlementaire à l'Assemblée.

S. H.
.

_________________
Serviteur de cordialité dans la fermeté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liechtenstein.li/
 
Les «souverainistes» de l'UMP de plus en plus mal à l'aise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'hiver de Kondratieff, une traduction française
» conformité aux normes françaises et européennes
» Nouvelle adhérente
» les réserves d'or des PIGS sur la sellette
» discours de cloture gold rush 21 , Ferdinand Lips

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Peuple souverainiste français :: Les souverainistes :: La droite de compromission ou droite courbe-
Sauter vers: