Forum du Peuple souverainiste français

Pour un grand rassemblement des patriotes français
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l'UE à la botte de la CIA : les preuves

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole
Mousse
avatar

Nombre de messages : 8
Votre localisation : Royaume de France
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: l'UE à la botte de la CIA : les preuves   Jeu 9 Nov 2006 - 1:15

www.reconciliationnationale.fr


L’UE à la botte de la CIA : les preuves


BRUXELLES, 26 oct 2006 (AFP) - Le ministre bulgare des Affaires Européennes Meglena Kouneva, dont le pays entrera dans l'U.E. le 1er janvier prochain, a été nommée jeudi Commissaire Européenne à la Protection des Consommateurs, a annoncé la Commission Européenne dans un communiqué. "Je suis persuadé que Mme Kouneva possède les qualités professionnelles et politiques, l'engagement personnel et l'expérience nécessaires pour accomplir les tâches que je me propose de lui confier", a commenté le président de la Commission José Manuel Durao Barroso.

Et de quatre ! Madame Kouneva sera le quatrième commissaire européen à sortir directement de l’université américaine de Georgetown, la plus grande université de Washington et surtout l’une des principales pépinières pour le recrutement des honorables correspondants de la C.I.A.

Monsieur George Tenet, qui a dirigé l’agence américaine de renseignements de 1997 à 2005, soit le plus long mandat de toute l’histoire de la centrale depuis sa création en 1947, vient d’ailleurs d’y être nommé professeur de diplomatie.

Les autres commissaires européens anciens de cette même université de Georgetown sont la Lituanienne Madame Dalia Grybauskaité, en charge du budget et le Slovaque Monsieur Jan Figel titulaire du portefeuille de l’éducation, de la formation, de la culture et du multilinguisme et qui promeut très largement le monolinguisme version British Council.

Mais le meilleur reste à venir : le dernier des quatre membres de la commission à sortir de Georgetown University n’est pas le moindre puisqu’il s’agit du sieur Barroso en personne, Président en fonction de la Commission.

Ainsi 4 commissaires sur 25 et non des moindres sont issus du principal centre universitaire de recrutement de la C.I.A. Pire, ils continuent à y effectuer des séjours réguliers comme le prouve l’agenda de Madame Kouneva, la nouvelle commissaire à la « Protection des Consommateurs » (Monsieur Bill Gates va pouvoir dormir sur ses deux oreilles) qui a effectué pas moins de quatre cursus de « formation » dans cette université en 1999, 2000, 2001 et 2005.

Cette situation, aussi unique qu’inique dans notre histoire démontre par le menu le renforcement sans précédent de l’influence américaine en Europe et explique l’entêtement des « dirigeants » européens qui n’ont en rien modifié leur agenda envers la Turquie malgré la très forte réticence des peuples européens quant à l’entrée de ce pays extra-européen dans l’Union.

Elle explique aussi la poursuite autrement insensée d’une politique libre-échangiste faisant de l’Europe la région du monde la plus exposée aux quatre vents d’un commerce mondial débridé qui ne connaît plus de limite que le prix de la main d’œuvre et qui propose comme seule perspective aux salariés français que d’aligner à terme leurs conditions de vie sur celles des travailleurs chinois ou indiens.

Surtout, elle met en lumière l’insondable vacuité de notre classe politique qui continue d’accepter que 80 % de notre législation nous soit désormais directement dictée par Washington au travers d’une Commission aux ordres, malgré le verdict sans appel des référendums français et néerlandais.

Cette même classe politique feint ensuite de s’étonner lorsque des jacqueries éclatent dans les quartiers populaires alors que les citoyens qui y vivent dans des conditions lamentables affrontent parfois des taux de chômage proches de 60 %, comme à Clichy-sous-Bois.

Un chômage directement lié aux politiques ultra-libérales et libre-échangistes dictées par Bruxelles qui ont pour effet de substituer chaque jour davantage une production importée à notre production nationale ou continentale, générant un chômage de masse qui touche aujourd’hui 5 à 6 millions de personnes en France : 2 millions de chômeurs officiels, 1,5 million d’allocataires du RMI, 2 millions de personnes dispensées de recherche d’emploi, en préretraite, en stage ou titulaires d’un emploi bidon dans une association.

En comparant ces chiffres à ceux de la population active du secteur privé qui est seule soumise au risque de chômage, soit 22 millions de personnes, on obtient un taux de chômage réel de l’ordre de 22 % à 27 %.

Dès lors, comment s’étonner que le chaudron commence à se fissurer en France qui, rappelons-le, est le pays des jacqueries. Pas moins de 7 000 ont été répertoriées par les historiens de 987, sacre d’Hugues Capet au 21 janvier 1793, mort de Louis XVI, soit environ 9 par an ! Encore, le siècle ayant précédé la Révolution Française en a-t-il compté pas moins d’un millier. Sans compter celles qui suivirent : 1830, 1848, 1870.

Cela faisait bien longtemps que le peuple supportait son sort en silence et ne s’était pas rappelé aux bons souvenirs de ses ci-devant représentants. Est-ce ce à quoi nous sommes en train d’assister aujourd’hui dans des circonstances fatalement dramatiques ?

Nous ne le souhaitons pas et appelons à la constitution d’un gouvernement véritablement patriotique et social derrière notre jeune président et candidat à l’élection présidentielle Franck Abed qui bénéficie de la confiance des nombreux « quadras » et « quinquas » qui l’ont rejoint. Surtout, il
bénéficie de la seule expérience qui vaille, celle des siècles, au travers des
grands principes de notre mouvement : indépendance nationale, autorité de
l’Etat dans le respect de l’état de droit, démocratie directe, progrès social
et refus du clivage droite gauche.


Franck Abed et les principes qu’il défend sont aujourd’hui la seule alternative crédible au non choix qui est proposé aujourd’hui aux Français entre le néant de l’UMP, du PS et de l’UDF et les extrêmes du FN, du MPF, des Verts, de LO et de la LCR.

Le temps est venu de la résistance aux forces du renoncement et de la décomposition. Tous les Français, quelle que soit leur origine, quelle que soit leur croyance, doivent se rassembler pour, une nouvelle fois, faire face, éviter le désastre et montrer le chemin à un monde désorienté.

Vive la Nation ! Vive la République ! Vive la France !


Le Bureau de Réconciliation Nationale


Responsable des Relations avec la Presse : Marc BOUTELLIER - 06 87
84 64 78


relationspresse@reconciliationnationale.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'UE à la botte de la CIA : les preuves
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question en rapport avec épreuves pré-DEA
» diplomé 1er clerc mais embauché T1?!
» Wealth 4 all team
» collègue malhonnete besoin de preuves
» Privatisation des examens du permis de conduire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Peuple souverainiste français :: Actualité :: Elections-
Sauter vers: